Le Moïse intérieur
Livrer bataille contre Midian

par Tali Loewenthal

Parmi les nombreuses batailles décrites dans la Torah, on trouve la guerre que les Israélites
livrèrent contre le peuple de Midian. Au chapitre 31 du livre des Nombres, nous lisons comment D.
ieu dit à Moïse qu’il devait attaquer les Midianites. La Torah relate ensuite de quelle façon Moïse
rassembla des hommes pour former une armée et donne de nombreux détails sur la bataille elle-
même et ses conséquences.

Il y a deux manières de considérer tout cela.

La première est le fait historique. Pour survivre, le peuple juif dut combattre un certain nombre de
puissances. Les Midianites cherchaient la destruction des Juifs, il fallait donc entreprendre une
action à leur encontre. La Torah nous relate cela parce que, de différentes manières et à
différentes époques, nous sommes confrontés à de telles situations et devons savoir réagir de la
même façon. Parfois ce sont des guerres militaires, parfois culturelles.

La seconde approche est de comprendre la signification de cet événement sur le plan intérieur. Les
nations hostiles que le peuple juif rencontre dans les récits de la Bible représentent des forces
négatives qui s’expriment à l’intérieur de soi. Dès lors, les batailles récurrentes du peuple juif
représentent le combat permanent de la personne contre ses propres traits négatifs.

Midian, nous disent les Sages, est lié au terme madon, qui signifie « querelle ». Ce trait s’exprime
dans l’antipathie et l’hostilité que l’on projette envers autrui. C’est lorsque l’on ressent que l’autre
empiète sur son territoire. Son existence même devient irritante. C’est l’expression de la « haine
gratuite » et infondée, dont le Talmud dit qu’elle fut la cause de la destruction du Temple. Rabbi
Chalom Dovber, le cinquième Rabbi de Loubavitch (1860-1920) décrit la bataille contre Midian
comme la lutte intérieure que chacun doit mener contre son propre égoïsme et rejet des autres.1

Un point essentiel de cette bataille est le fait que D.ieu dit à Moïse qu’il doit être personnellement
impliqué dans celle-ci. Chacun d’entre nous possède la qualité de « Moïse » à l’intérieur de soi. Ce
Moïse intérieur représente la faculté d’abnégation : l’exact opposé de l’égoïsme et de l’
égocentrisme qui nous pousse à rejeter les autres.

Chacun d’entre nous recèle au fond de soi le potentiel de se dépasser. Celui-ci se révèle à travers
des actes héroïques ou d’intense dévouement. Un groupe de personnes qui passent la nuit à
organiser un événement caritatif. Un individu qui se dévoue corps et âme pour aider une personne
âgée – il y a d’innombrables manières à travers lesquelles la pureté de notre « Moïse » intérieur
peut s’exprimer dans nos vies.

Le Moïse intérieur nous aide à casser la force du Midian intérieur. Au lieu de ne pas supporter et de
mépriser les autres, nous les acceptons, et en arrivons même à les aimer comme le commande la
Torah « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».2 La bataille contre Midian décrite dans la
Torah est donc une lutte décisive qui se poursuit de nos jours